Forum In-Depth Manga


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ico

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ash
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2587
Age : 28
Localisation : bof
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Ico   Sam 30 Déc - 20:22



ICO


L'histoire:

Un garçon (Ico) frappé par la malédiction,
Perdu dans un lieu où règnent les ombres.
Une jeune fille (Yorda), accablée par le chagrin et la solitude,
ENSEMBLE, ils doivent parvenir à s'échapper. Mais leur prison est vaste et renferme de nombreux secrets. Chaque escalier tortueux, porte qui grince ou pilier est un élément du labyrinthe. Chaque flambeau ou rayon de lumière ne servira qu'à mettre à jour un nouveau mystère. Le chemin vers la liberté est sombre et parsemé d'embûches. Mais ILS savent que, d'une façon ou d'une autre, ils y parviendront...


--------------------------------------------



Le fameux château, centre, ou même coeur (au propre comme au figuré) du jeu


Un jeu, un titre, 3 lettres, un trio, une sorcière, une jeune fille perdue dans les ombres, un jeune héros synonyme d'éspoir, un ciel bleu, un sifflement d'oiseau, le vent, la mer, un chateau, des couloirs, des échelles, des escaliers, la vie, la mort, la lumière, les ténèbres.......Un jeu, un titre, un trio etc etc...



Ico, Yorda, Yorda, Ico, une rencontre immortelle dans nos coeurs


Introduction bien singulière je l'admet, mais qui restranscrit en quelques mots ce que représente et ce qui fait la force d'ICO. Comment? Vous n'y avez jamais jouer? jouer? vous avez dit jouer? Le terme vivre le jeu serait plus adéquat, car ICO est plus qu'un disque contenant quelques heures de divertissement pour gamer amateur. C'est bien simple, impossible de décrire la foule d'émotions squattant notre coeur, notre tête, nos tripes après avoir goûter à l'oeuvre de Fumito Ueda et son équipe.



Un vent de liberté souffle à l'éxtérieur du château


Et pourtant quand on y songe, en ne connaissant pas le jeu, rien ne laisserai penser au potentiel tout simplement énorme dont il dispose. Et oui, datant de 2002, il dispose de graphismes égalés et dépassés depuis longtemps, et le trio au centre du jeu est une recette connue depuis des dizaines d'années dans le monde vidéoludique. Un jeune homme ne payant pas de mine qui va se découvrir une âme de héros quand il s'agit de sauver une fille mystérieuse, prisonnière d'une sorcière diabolique. Vu comme ça, c'est du vu et du revu. Mais STOP, mettre Ico dans le même sac que bon nombre de softs banals et sans saveur est une énorme erreur.



Yorda, prisonnière de la sorcière, au charisme diabolique qui atteint son paroxysme lors de la dernière phase de jeu du soft, un inoubliable combat, épique au possible, ou chaque geste, chaque coup d'épée est sublimé


Il y a effectivement un paramètre que je n'ai pas encore souligné: Fumito Ueda est un génie, et crée avec Ico le jeu à l'état pur, l'émotion, la sensation qui fait qu'on sent que tout est différent. Pourquoi un génie? Parce qu'il n'utilise aucune grosse ficelle, aucun artifice douteux. Ainsi, Les graphismes sont bons, et parviennent avec simplicité à devenir impressionnant, envoûtant, mystérieux. Le gameplay est immédiatement instinctif, forcément puisque peu d'actions sont effectuables: sauter, courir, grimper etc..l'essence même de ce qu'un gameplay doit proposer est ici accentué, ce qui fait qu'on prend plaisir à tout, à escalader un mur, a soulever un pot, à allumer une torche. Mais plus fort encore, les musiques sont très rares dans le jeu, les phases in-games étant uniquement accompagnées du souffle du vent ou du gazouilli des oiseaux (et ça je peux vous dire que contre toute attente c'est incroyablement immersif). La musique pointe le bout de son nez (le terme nez n'étant pas utiliser au hasard, vous verrez plus tard...carrément je fais du suspens) lors de certaines phases seulement, lorsque les ennemis apparaissent ou lors des scènes cinématiques. Des scènes cinématiques d'ailleurs qui traitent uniquement du trio au centre du jeu, Ico, Yorda et la sorcière. Qui est qui? pourquoi se trouvent-ils dans ce chateau? qui est Yorda pour la sorcière? Pourquoi est-elle prisonnière? Pas un grand roman dramatique, mais juste ce qu'il faut pour toucher droit au coeur, rendre attachant les deux persos tout en gardant un voile de mystère jusqu'a la fin. En plus les dialogues, bien que rares sont dans un langage propre aux protagonistes du jeu, et donc parfaitement incompréhensibles pour nous. Le nouveau tour de force d'Ueda est donc bel et bien de faire comprendre au joueur que les mots ne sont parfois pas utiles à la compréhension d'une telle histoire, le coeur étant un excellent traducteur.



Ces canapés, que l'on peut croiser a divers endroits du jeu servent à sauvegarder sa partie.


Mais que fait-on donc dans le chateau au centre d'Ico? Sauver la jeune fille par tous les moyens, sortir de cette batisse immense, pas survivre, mais vivre tout simplement. Cependant, si Ico risque sa vie à chaque instant, on s'en moquerai presque, pourvu qu'on puisse sauver Yorda. Oui, l'aura de Yorda est telle, que le joueur, tout comme Ico, souhaite plus que tout faire survivre l'éspoir dans le coeur des deux jeunes gens. Mais pour cela, il faut trouver la sortie, passer la gigantesque porte, et voir enfin le ciel, la mer, la liberté.
L'intérieur du chateau est un véritable labyrinthe, des escaliers, des échelles, des énigmes, des salles immenses, des portes, des ponts, des pièges etc...Je n'avais tout simplement jamais vu ça auparavant. On fait son chemin, on mène ses deux héros vers la sortie, mais c'est aussi sans compter l'apparation continuelle d'ennemis: des ombres surgissant du sol et ayant pour but de vous prendre Yorda. Bien sûr, pas de mitraillettes ou de Bazooka dans Ico, mais un baton de bois ou une petite épée tout au plus. C'est peu? non, c'est amplement suffisant pour donner au jeu une aura épique d'une incroyable intensité, puisque bien qu'ils n'y ai pas de grandes batailles (les ombres n'apparaissant que par 8 ou 9 par assaut), on se bat tout simplement pour la suavegarde de quelqu'un, d'une personne qu'Ico ne connaissait pas jusque là mais qui est déjà présent dans son coeur, et dans celui du joueur. Repousser une vague d'ombre apporte donc un sentiment de fierté et de bonheur indéscriptible.



Qu'est ce que vous voulez ajouter à cette image?? Les mots seraient inutiles...


Mais voila, je me dis à l'instant que j'en ai déjà trop dis, et plutôt que de lire ce topic insignifiant, bourré de fautes, et mal écrit, vous DEVEZ vous le procurez, l'insérer dans votre PS2, le vivre, le revivre et l'aimer, il fera date à jamais dans l'histoire du jeu-vidéo. Ico représente bien les 5 sens de l'homme (rapport au nez, avant, voila, le suspens est fini...nul). L'ouïe pour le souffle du vent et les oiseaux, le bruit de la mer et des mécanismes, la musique inquiétante accompagnant l'apparition des ombres. L'odorat pour rien :p, ou plutôt si, l'odeur de surchauffe de votre téléviseur, a force de jouer^^. La vue, pour l'univers hors-norme crée par Fumito Ueda, ce chateau immense, ces ruines de pierre, ce level-design unique. Le toucher, pour cette redécouverte totale du terme même de "gameplay". Le goût, car qui aime Ico à forcément beaucoup de goût en matière de jeu.
Bon, je viens de croiser un canapé, je suis assez fatigué, je pense que je vais sauvegarder, me reposer un peu, repenser au jeu, à ces quelques heures de jeu intemporelles. Start, options, quitter la partie...


_________________


Dernière édition par le Jeu 12 Avr - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemaniac.editboard.com
Ash
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2587
Age : 28
Localisation : bof
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Ico   Dim 7 Jan - 21:02

Bon tout le monde s'en fout mais voila, j'ai fini ICO.
Au final, je me suis pris pas tout a fais 6 heures de pur bonheur, autant visuel (ces grandes batisses de pierres labyrinthiques, ces échelles par dizaines, autant d'escaliers, ce gameplay, raaaaaaaaaaaaah...), que tactil (ce gameplay d'une simplicité, mais également d'une telle richesse, s'en est vraiment déconcertant).

Z'allez me dire, 6 heures c'est pas énorme. Oui d'un côté, car l'expérience est tellement unique qu'on aimerait que cela ne finisse jamais. Mais bon l'intérêt est autre, et le jeu fut conçu ainsi. Cela ne fait d'ailleurs qu'encourager encore plus le joueur a revivre l'expérience, avec quelques petits plus d'ailleurs.

Et puis rien que pour revivre cet acte final, cette dernière demi-heure de jeu jubilatoire et déchirante, cette cinématique de fin poignante et sublime, je laisse le CD dans la machine. Bordel ICO est un chef-d'oeuvre!!!!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemaniac.editboard.com
Sogashi
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2276
Age : 28
Localisation : loin!
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Ico   Dim 7 Jan - 21:50

6 Heures?? Shocked c'est vraiment rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2587
Age : 28
Localisation : bof
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Ico   Dim 7 Jan - 21:55

le jeu est tellement énorme qu'on s'en tape...

Et d'ailleurs pour pleinement comprendre toutes les facettes et le rôles des personnages, il faut le faire 2 fois (oui la première fois qu'on joue, les persos parlent un langage incompréhensible, alors qu'en le faisant une deuxième fois, ils parlent notre langue, et tout devient alors clair).

Et comme on le refait avec un plaisir immense, on peut multiplier le 6 par 2.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemaniac.editboard.com
Sogashi
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2276
Age : 28
Localisation : loin!
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Ico   Dim 7 Jan - 22:15

Lol de toute façon je ne pense pas que la durée du jeu est un critère de jugement,...ça joue mais c'est pas primordial, ce n'est pas parcequ'il est cours qu'il est nul,...mais là ça m'à surprise je pensais qu'il serait plus long!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiro
Membre officiel
Membre officiel
avatar

Nombre de messages : 1719
Age : 26
Localisation : Ville de Traverse
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Ico   Dim 7 Jan - 23:25

C'est vrai que 6heures c'est court..mais sa n'empeche pas le jeu d'etre exceptionnel,regardez Kingdom Hearts(vous etes surement e train de vous dire"il commence a nous faire chier celui-la avec son mickey")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2587
Age : 28
Localisation : bof
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Ico   Lun 8 Jan - 0:12

toshiro a écrit:
(vous etes surement e train de vous dire"il commence a nous faire chier celui-la avec son mickey")

Tu lis dans nos pensées...
le topic ne s'appelle pourtant pas KH il me semble, alors reste dans le sujet. Neutral

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemaniac.editboard.com
alstie
Membre officiel
Membre officiel
avatar

Nombre de messages : 1195
Age : 27
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Ico   Lun 8 Jan - 22:42

ben mwa ça me tenterait bien d'y jouer mais bon faut pas que je rêve trop je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alstie.skyblog.com/
Ash
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2587
Age : 28
Localisation : bof
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Ico   Mar 9 Jan - 0:01

Quelques images parce que j'aime:


Une partie de la batisse que vous aurez a explorer, escalader. Une certaine métaphore de la vie pour un chateau plein de mystères.



La rencontre annonciatrice d'une longue coopération..et de la naissance de l'espoir dans leur coeur.



Magnifique tout simplement. De l'obscurité à la lumière, le bien et le mal, la duallité universelle, immortelle...Yorda, jeune héroine envahi par la solitude et le chagrin, qui l'attire peu à peu vers les profondeurs.



Un des décors enchanteurs d'ICO, un vent de liberté souffle en dehors du chateau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemaniac.editboard.com
Ash
Golden Member
Golden Member
avatar

Nombre de messages : 2587
Age : 28
Localisation : bof
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Ico   Jeu 12 Avr - 0:40

j'ai édité le premier post, vu que j'avais fait une critique pour un autre forum, je fais profiter Smile ( fais profiter quoi éspèce d'andouille? elle craint ta critique...-_- Crying or Very sad )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemaniac.editboard.com
winry90
Habitué
avatar

Nombre de messages : 243
Age : 24
Localisation : Rezenbull
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Ico   Jeu 12 Avr - 17:57

A oui j'y est déja jouer a ce jeux je m'en souvien je l'avais eu en même temps qu'un autre...m'en souvien plus le quelle^^" breff c'était une démo mais sa allai quand même il était bien...=p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kisa90.skyblog.com http://dreameuse90.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ico   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ico
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum In-Depth Manga :: Jeux Video :: Sony :: PlayStation 2-
Sauter vers: